PREMIER COMPTE-RENDU DE LA REUNION « SECRETE » DU 15 JUIN ENTRE LES 15 GG.’.MM.’.PP.’., LES JURIDICTIONS ET FMR

Publié le par Spartacus

Se tenait hier en début d’après-midi la réunion « secrète » dont je vous annonçais la tenue en début de semaine, au Siège du Suprême Conseil, Boulevard Bineau.

Quelques trente-cinq frères protagonistes appartenant à l’opposition à François Stifani (et au système qu’il incarne ?) étaient présents, parmi lesquels on remarquait Alain Ju. alors que délibérément ils en avaient écartés Jean Murat, qui dérange décidément par sa simplicité sa transparence et sa popularité.

 

FMR était représenté par Claude Sei, Dominique Mo., Anaxagore, Jacques de Molay, et Candide, ces derniers étant des pseudos d’animateurs des Blogs Myosotis BBC, Non Nobis et FMR.

Le Suprême Conseil du Rite Ecossais Ancien et Accepté, était représenté par Jean-Luc Fau. et Henri Lus.

Le R.E.R. par le Frère Patrick Me.

Le R.F. par le Frère Fa.

 

Les débats semblent s’être enlisés. Il a été convenu de mettre à profit les compétences de J.C. Tar. compte tenu de ses liens avec les obédiences étrangères. Mais sa personnalité étant plus que controversée par la base de l’opposition, il a été estimé préférable de ne pas le mettre plus en avant que pour ses relations avec l’étranger. Cependant, appuyé par certains ex Grands-Maîtres Provinciaux, et des Juridictions, Jean-Claude Tardivat se déclare prêt, mais veut être mieux soutenu pour avancer.

Après avoir disserté sur la manière de gérer le Souverain Grand Comité, et sur qui sera susceptible de le présider, il a été dit après longues discussions, que pour assurer l’intérim, après le départ de François Stifani (on oublierait presque qu’il est toujours en place), il faudra mettre en place non pas un homme, mais une équipe, traduction du fait qu’il ne se trouve toujours pas un Frère avalisable par FMR qui soit à la fois, crédible, légitime, incontestable dans son parcours et sa probité, et qui soit à même de faire le consensus. Cette équipe serait surtout animée par le T.’.R.’.F.’. Jean-Paul Pe. qui avait été co-fondateur de FMR et l’avait co-présidé avec Claude. Sei. avant de tout lâcher pour revenir reconnaître l’autorité de François Stifani, de participer au Conseil des Sages, et, finalement devant le fiasco de la gouvernance, revenir se réconcilier avec Claude Sei.

Décidément, difficile dans cette équipe, de savoir qui est qui ! Sachant que de plus, cette équipe, pour peu qu’elle soit acceptée, serait constituée outre Jean-Paul Pe. , d’Alain Ju. et de Jean-Claude Tar..

Par contre, une surprise, c’est Dominique Mo. qui menait les choses, reléguant Claude Sei., probablement en raison des flops qui couronnent les déplacements de celui-ci (on se souvient par exemple que dans notre Province, seuls 14 frères s’étaient déplacés pour le rencontrer, que le débat avait été très « tendu » démontrant la sympathie que suscite FMR ainsi que sa légitimité). Claude Sei. a néanmoins présenté aux Frères présents quelles sont les procédures juridiques actuellement en cours.

Nonobstant, il a été évoqué la force que peuvent déployer ces ex Grands Maîtres Provinciaux, se montant à quelque 700 loges qui les soutiendraient. Ce qui aurait pour corollaire de démontrer à FMR que la force de frappe leur appartient plus clairement que la légitimité limitée reconnue à celle-ci

Deux nouvelles importantes ont été évoquées : comme annoncé sur le Myosotis du Dauphiné-Savoie il y a environ deux mois déjà, Wagram doit être vendu, la signature ayant lieu ces prochains jours. Scribe devrait suivre, ce qui signifie que Maître Legrand est en train de procéder à la réalisation de tous les actifs, avec les implications que cette politique peut révéler.

 

Alain Ju. quant à lui, à expliqué les enjeux et implications de la décision à rendre par la Cour d’Appel du 24 juin prochain. Cet arrêt aura évidement des répercussions sur le Souverain grand Comité du 27 juin, et sur l’Assemblée Générale à venir.

Notons encore que le Livre Blanc n’a pas été évoqué, ce qui en dit aussi long sur son impact.

 

Une nouvelle qui soulagera quelques Frères concernés : Il n’y aura pas de Conseil de Discipline le 24 prochain !!! On ne peut que s’en féliciter.

Une dernière minute nous apprend que celui-ci aurait lieu le 22 juillet, alors que tout monde est déjà en vacances ! (Mais d’ici-là, il se passera tellement de choses…)

 

Par contre, l’intervention du Souverain Grand Commandeur du Rite Ecossais Ancien et Accepté, Jean-Luc Fa. à inquiété plus d’un : Il a tout simplement déclaré en substance que si l’on continuait dans des mesurettes, qui n’ont pas d’effet réel et visible, au 30 juin, il aura prit sa décision !

Si l’on rapporte cette promesse à son récent voyage en Angleterre en compagnie de Jean-Claude Tar. on voit bien de quelle nature pourrait être cette décision.

(N’oublions pas que le retrait de reconnaissance de la GLNF par la Grande Loge Unie d’Angleterre est programmé par écrit, dans la récente lettre publiée sur ce blog, si la situation n’évolue pas favorablement).

 

A la fin de cette réunion au ton mitigé, un certain nombre de Frères se sont réunis pour débriefer, et ont pu constater que la plupart des Frères, étaient loin d’être contents et satisfaits.

 

Un communiqué sera publié rapidement donnant, je l’espère bien plus de détails sur cette réunion.

 

J’apprends par ailleurs, que F.S. serait au courant de ce qui s’est dit lors de cette réunion, ce qui indique que parmi ces frères se trouve(nt) une ou plusieurs taupes…

 

Par Emmanuel S.19864 - Fidèle d'Amour    
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article