Quand les plombs ont fondus …

Publié le par Spartacus

     Il n’ya plus de lumière !

 

Effet du hasard, alors que P.Thomas écrivait son article « Annus horibilis » le guide écrivait aussi à ses GMP et au Souverain GC du SGCPF.

 

  • Le premier exprime par des propos emplis de sagesse son espoir de voir cette crise se terminer dans la fraternité.
  • Le second exprime sa démesure, son esprit de division et de destruction en essayant de faire porter ses propres incuries sur un bouc émissaire : le REAA
  • Le premier a gravi un par un les degrés initiatiques et c’est pourquoi il a présidé aux destinées du Rite Français.
  • Le second a jugé qu’il n’en avait pas besoin. Et s’autoproclame « parfait initié » et  « Guide spirituel »
  • Le premier construit et assemble ce qui est épars
  • Le second détruit et divise

 

Ce courrier est un prétexte, un prélude à une déclaration de guerre qui  nous rappelle les méthodes de tous les totalitarismes, de tous les despotes. Une version nouvelle en quelque sorte de l’histoire des Sudètes.

 

Frères de tous Rites vous pouvez témoigner que jamais les juridictions d'un quelconque Rite n’ont donné des consignes ou essayer d’influencer qui que ce soit. Au contraire, le mot d’ordre du passé SGC du SGCPF était « pas d’incident de frontière » et le nouveau SGC s’est toujours tenu éloigné avec sagesse des agitations de l’Obédience. En revanche vous pouvez témoigner des pressions morales que les affidés du régime ont fait peser sur la conscience des VM, des 1er S et des délégués des Loges.

 

Ce courrier démontre une nouvelle fois la dérive sectaire de notre Obédience où les Frères ne doivent plus avoir qu’une seule pensée, qu’une seule opinion sous peine d’exécution sommaire.

Pour parfaire le tout ne manque que les exécutions de masse, rassurez vous cela ne devrait pas tarder.

 

Le guide sait bien qu’il a perdu le 16 octobre et qu’il ne clame sa victoire que parce qu’il a fait exercer une pression intolérable sur les délégués des Loges faussant ainsi la véritable expression de la volonté des Frères.

Alors il lui faut une explication plus acceptable que la vérité. Il lui faut des coupables. Et celui tout désigné est le REAA Rite honni depuis des années.

Un Rite d’expression dans lequel, comme au RF, on cultive des réflexions sur l’amour, la vertu, la droiture, la justice.

Comment voulez-vous qu’avec de telles réflexions ces Rites produisent des moutons capables d’avaler toutes les couleuvres, de se contenter des tabliers dorés, de fermer les yeux sur les petits arrangements financiers entre amis, les injures et propos orduriers, la contre-initiation ?

 

Lundi à la réunion des GMP, le Guide constatait avec quelques affidés, qui ont trafiqué le déroulement du vote, que la majorité des "non" venait de Loges REAA (pour exécuter les menaces il fallait bien identifier les votants, en complète violation de nos statuts et des règles les plus élémentaires de la démocratie et du droit à l’opinion) alors la répression ne s’est pas fait attendre.

Si le Souverain Grand Commandeur se rend à l’injonction du Guide, qu’il n’oublie pas qu’il ne joue pas à armes égales, lui il parle en initié défendant nos valeurs, le Guide éructe en profane défendant des intérêts métalliques tels ceux mis en lumière par les questions de notre Frère Semper Fi et pour lesquelles il n’y a pas de réponse.

 

Pour que notre Obédience garde sa reconnaissance de régularité, pour qu’elle redevienne Maçonnique, il faut qu’elle soit dirigée par un véritable initié.

 

Frères de tous les Rites, unissons nous pour clamer notre indignation et faire partir vite cet imposteur.

 

A moi les enfants de la veuve !

Par Tamino     
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article